SCION / ed. White Wolf

Bagahe nous tease avec Scion…

Publicités

Dans l’univers de Scion, les Titans, autrefois enfermés par les Dieux, se sont échappés de « l’Underworld ». Leur réveil a eu des conséquences terribles dans les royaumes des cieux et a provoqué des remous sur la terre : des morts ne trouvent plus le repos et, surtout, les rejetons des Titans se réveillent, prêts à semer le chaos. Les Dieux, issus de plusieurs panthéons, ne préférant pas agir directement dans les affaires des mortels, pour échapper aux terribles liens de la Destinée qui leur enlèveraient leur libre-arbitre, ont donc confié la charge de protéger la planète à leur progéniture : les scions.

Je vous mets la description du jeu de rôle Scion, jeu de rôles où les joueurs incarnent les fils et filles de Dieu de divers panthéon (Aztèques, Nordique, Celtes, etc…).
Cette description est reprise du Grog, je prendrai le temps par la suite de conter via un scénario que j’ai en cours avec un petit groupe de joueur les aventures possibles Smile
Je compte me servir de ce jeu pour faire du One Shot pendant les soirées où personne ne sais quoi faire, etc…
Je profite de ce post d’ailleurs pour dire que je cherche en français les bouquins qui me manque et l’écran ^^.

SCION3

Scion est une gamme initialement constituée de Scion Hero, Scion Demigod et Scion God, dont chaque ouvrage se concentre sur un aspect de l’évolution des personnages du statut de héros à celui de demi-dieu, voire de dieu. Il est indépendant du Monde des Ténèbres, mais se déroule à l’époque actuelle. A ces trois ouvrages se sont par la suite ajoutés deux autres ouvrages : Companion et Ragnarok.

Les pouvoirs possédés par les Scions sont de trois natures principales :

Des  attributs épiques, semblables aux méga-caractéristiques de l’univers d’Aberrant et qui confèrent aux Scions des capacités (appelés talents) bien supérieures à celles des mortels.
Des dons dont trois particuliers appelés Magie, Mystère et Prophétie, et des particularités liées au panthéon ou à un domaine, tels que l’eau ou les animaux. Ces dons sont trop puissants pour que le Scion puisse les gérer par lui-même, il doit donc pour cela avoir recours à des reliques.
Des privilèges, historiques de naissance, liés à la possession de reliques, à la maîtrise de suivants, au fait d’avoir un mentor, etc. semblables aux autres historiques du Monde des Ténèbres ou d’Exalted.
Un principe de méta-jeu, la Destinée, est proposé et permet aux meneurs de jeu d’expliquer toutes les coïncidences bizarres qui émaillent leurs scénarios. Les Scions, en forgeant leur légende, se créent des liens, dont ils ne pourront pas se débarrasser, avec des gens. Ils auront aussi du mal à ne pas vivre, où qu’ils aillent, des aventures extraordinaires puisque le destin fait que s’ils ne vont pas à l’aventure, elle s’arrangera pour venir à eux.

Une campagne étalée sur les trois premiers ouvrages est au coeur de la gamme, avec une liste conséquente d’adversaires et des personnages pré-tirés. Il n’est pas obligatoire d’utiliser ces derniers, mais cela facilite l’utilisation de la campagne.

Le système de jeu est très proche d’Exalted ou d’Aberrant de White Wolf. Les neuf caractéristiques et les vingt-quatre compétences des personnages sont évaluées de 1 à 5. Pour réussir une action, il faut lancer des dés à dix faces, en nombre égal à la somme des scores de la caractéristique et de la compétence utilisées. Chaque dé supérieur ou égal à sept donne un succès, un dix en donne deux. Le total des succès est comparé à un seuil de réussite. Le système de combat reprend le principe de celui de la deuxième édition d’Exalted, où le temps n’est plus découpé en tours de combat mais où chaque action coûte un certain nombre de secondes, qui doivent s’écouler avant qu’une autre action ne puisse être tentée. Les compétences ne sont pas liées à une caractéristique précise et elles sont placées par ordre alphabétique sur la fiche de personnage.

Comme dans Exalted, encore, les Scions possèdent aussi des vertus. Elles sont propres à chaque Panthéon et à la légende qui permet de définir le rapport du personnage avec son panthéon et sa destinée. Elles représentent le système de pensée, de croyance et de manière d’être ; plus un héros développera une de ses vertus, plus il lui sera difficile d’aller à son encontre. Une autre caractéristique du personnage est la Légende, qui représente le pouvoir divin du Scion et la manière dont le Destin intervient dans les aventures des personnages joueurs. Elle n’est pas sans contrepartie puisque plus la légende du Scion augmente, plus son destin est lié à la trame du monde et peut affecter des mortels.

SCION4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s